L'interface des serveurs dédiés évolue sans cesse. Il est donc difficile d'être pleinement exhaustif et de documenter toutes les fonctionnalités de toutes les versions. N“hésitez toutefois pas à vous rapprocher du support, qui vous aidera dans la prise en main.

L'interface ne se veut pas exhaustive mais doit vous aider dans les tâches courantes. Votre serveur est infogéré ! Profitez-en. Le support est là pour vous aider à réaliser et à automatiser un maximum de tâches. N'hésitez pas non plus à demander des évolutions.

Cette documentation se base sur la version 3.4.0

Accéder à l'interface

L'interface s'accède généralement par https://nom_du_serveur.nfadmin.net/. Il faut ensuite s'authentifier avec un compte valable :

  • Le compte admin (anciennement root) qui vous a été fourni à la livraison du serveur
  • N'importe quel compte Administrateur
  • N'importe quel compte Utilisateur

Bien entendu suivant le niveau d'accès les actions possibles sont différentes. Ces droits peuvent être modifiés. N'hésitez pas à contacter le support à ce sujet. Pour la suite nous considérerons que vous êtes admin.

Note importante

Pour des raisons de sécurité, l'interface n'effectue pas directement l'ensemble des actions sur le serveur. Certaines demandent un niveau de privilège beaucoup trop élevé. D'autres nécessite de demander à des serveurs de relire leur config. C'est pourquoi certaines actions nécessitent d'attendre le passage d'un robot (en général toutes les heures) pour avoir un effet.

Assistant ajouter un site

Cette interface vous permet d'ajouter très simplement la configuration nécessaire à l'hébergement d'un site web.

  • ajouter si nécessaire le domaine dans la liste des domaines gérés par le serveur
  • créer un compte utilisateur
  • créer une base de données mysql
  • configurer un virtualhost sur le serveur web
  • envoyer un mail récapitulatif à la personne concernée

Gestion des comptes et des accès

Il existe 3 types de comptes :

  • Le compte admin qui est unique et possède tous les droits sur l'interface
  • Les comptes de type administrateur qui possèdent les droits sur un ou plusieurs domaines
  • Les comptes utilisateurs qui peuvent se connecter à la machine :
  • IMAP : protocoles POP3/IMAP/SMTP uniquement
  • IMAP/FTP : comme IMAP + FTP
  • IMAP/FTP/SFTP : comme FTP + SFTP chrooté. A noter que pour des raisons techniques ces comptes ne peuvent pas écrire dans leur dossier racine. Deux répertoires (private et html) sont créés par défaut
  • IMAP/FTP/SSH : permet de se connecter en ssh (non chrooté)

Enfin il y a plusieurs particularités à prendre en compte :

  • Les mots de passes sont *toujours* générés.
  • Les comptes mailXXXX sont ajoutés automatiquement lors de la création d'adresses mail.
  • L'association entre les comptes et les domaines n'a pas d'effet technique. C'est une facilité de l'interface.
  • Les données d'un compte ne sont jamais effacées par l'interface
  • Les comptes apparaissant en rouge sont désactivés

En haut de page vous disposez de plusieurs facilités :

  • Recherche
  • Téléchargement de la liste des comptes en CSV
  • Créer des comptes (avec une facilité pour créer des bases de données). Il est à noter que les utilisateurs mysql n’apparaissent pas sur votre interface.

Pour chaque utilisateur, vous pouvez :

  • gérer des quotas mails et fichiers
  • renouveler le mot de passe
  • créer des sous comptes ftp
  • rendre le compte indisponible en 1 clic

Gestion des domaines

Lorsque vous ajoutez un domaine dans votre interface cela déclenche quatre actions :

  • Le domaine devient disponible dans les différents menus de l'interface
  • Si elle n'existe pas une zone dns est créée sur nos serveurs de nom. Si elle existe déjà, une confirmation vous est envoyé pour déclencher la modification de la zone.
  • Si vous avez coché gérer la messagerie sur le serveur, le serveur de mail est configuré pour délivrer les mails à destination de se domaine localement.

Ce dernier point est extrêmement important et source d'erreur. En effet dès lors, il devient impossible d'envoyer un mail depuis une adresse qui n'existe pas.

  • Si vous avez coché gérer DomainKey, le serveur mail sera configuré pour signer les mails sortant. Un champs SPF sera également ajouté à la zone.

Si votre zone DNS est infogérée par NFrance, vous n'aurez rien de plus à faire, sinon, il faudra rajouter la clé DKIM à la zone DNS existante. Il devient alors impératif de n'utiliser que ce serveur pour envoyer des mails depuis ce domaine. En effet le champs SPF contient la liste exhaustive des serveurs autorisés à envoyer des mails pour ce domaine. Dans le cas contraire, n’hésitez à contactez le support qui vous assistera

A noter que vous pouvez également attribuer un domaine à un administrateur pour lui en déléguer la gestion.

Gestion des redirections web

Cette rubrique sert à gérer la configuration basique du serveur web. Toute configuration avancée, effectuée directement par le support substitue tout ce que vous pourrez faire en utilisant cet outil.

Une hôte virtuelle se compose :

  • d'un préfixe (par défaut www)
  • d'un domaine
  • d'un répertoire dans lequel le serveur web ira chercher les fichiers.

Le serveur web sait alors que pour www.monsite.com, il faut qu'il aille chercher les fichiers dans tel répertoire de tel utilisateur et que les scripts qui s'y trouvent doivent être exécutés sous l'identité de l'utilisateur en question.

Il faut noter quelques points :

  • Vous pouvez associer plusieurs sous domaine à un même répertoire
  • Vous pouvez faire des redirections 301 (http://www.mon-ancien-site.com/ renvoie sur http://www.mon-nouveau-site.com/)
  • Une cible spéciale - webmail - permet de gérer automatiquement les accès au webmail
  • Par défaut http://monsite.com et http://www.monsite.com sont la même chose
  • /stats renvoie sur les staitstiques awstats du site (login avec le compte ftp obligatoire)
  • Les url de test ne sont pas indexables (un robot.txt en ce sens est forcé).

Gestion des adresses mail

Un compte mail se compose d'un préfixe, d'un domaine et d'une boite aux lettres pour stocker les mails. Cette boite aux lettres correspond à un utilisateur. L'assistant de création d'adresses s'occupe de générer un compte si celle-ci n'est pas associée à un compte déjà existant. A noter que :

  • A la place de la boite aux lettres vous pouvez utiliser une adresse externe mais cette pratique est déconseillé car elle est susceptible d'être filtré par certaines politiques anti-spam
  • Une même adresse peut être ajouté plusieurs fois avec plusieurs destinations
  • Les mails considérés comme spam seront délivrés dans un dossier séparé
  • La gestion des répondeur se fait depuis une rubrique séparée qui leur est directement accessible

Autres services

Bien sûr, votre interface donne accès à d'autres services tels que “phpmyadmin”:https://www.phpmyadmin.net/docs/, “awstats”:https://awstats.sourceforge.io/docs/index.html et le webmail “roundcube”:https://github.com/roundcube/roundcubemail/wiki. Vous avez également à votre disposition une interface de visualisation de l'état du serveur affichant le taux d'occupation des disques, la charge réseau et système.